CDO innov : Chenillards, Bateaux Faucardeur et Barges

Constructeur d'engins motorisés pour les milieux sensibles

Barge, ON PARLE DE NOUS, Produit

La péniche Restaurant de 38 mètres construite par CDO Innov dans la presse

Notre travail chez CDO Innov s’est achevé concernant cette futur péniche restaurant il y a peu et son transport a fait beaucoup de bruits. Nous avons été ravis d’avoir participé à ce grand projet pour Alexandra et Olivier Pourpoint et il nous tarde de pouvoir découvrir ce nouveau restaurant.

Départ de la Péniche des ateliers de CDO Innov à Machecoul

Départ de la Péniche des ateliers de CDO Innov à Machecoul

Saintes : la péniche restaurant va quitter ses ateliers

Olivier et Alexandra Pourpoint dans l’armature de la future péniche.
Olivier et Alexandra Pourpoint dans l’armature de la future péniche. ©

fabrice schack / WIZARD

 

 

En construction depuis octobre au sud de Nantes, elle prendra la route le 17 février en direction de Rochefort où elle sera aménagée et décorée jusqu’à fin mai.

Alexandra et Olivier Pourpoint portent le projet de péniche restaurant depuis des mois, avec quelques sueurs froides et nuits courtes. Mais en ce début 2016, l’horizon se dégage. La péniche restaurant prend corps depuis octobre dans les ateliers de CDO Innov, à Machecoul, au sud de Nantes. La coque du bâtiment flottant (qui n’aura pas de moteur) est actuellement en peinture.

Le 17 février, les deux morceaux de l’embarcation (coque et roof) prendront la route en deux remorques larges de 5 mètres et longue de 38 mètres pour l’une et de 20 mètres pour l’autre. Ce convoi passera par Nantes, Cholet, Parthenay, Niort, La Rochelle et Rochefort et durera un jour et demi. Une fois arrivé à bon port, c’est-à-dire Rochefort, le bateau restaurant sera décoré et aménagé trois mois durant.

Alexandra et Olivier Pourpoint, qui ont vendu le restaurant Les Saveurs de l’abbaye pour se consacrer pleinement à ce projet un peu fou, ne cachent plus leur impatience de voir enfin leur péniche s’arrimer place Bassompierre, fin mai.

Tractée sur la Charente

La péniche, dessinée par le cabinet saintais « MG + Architectes » aura alors remonté la Charente, au gré des marées. Pour cette dernière ligne droite, la péniche sera tractée par les lamaneurs de La Rochelle. Si les Pourpoint admettent avoir sous-estimé l’enveloppe financière de départ, ils n’ont en rien renoncé à la philosophie de leur restaurant. « On a confiance en notre idée », résume Alexandra Pourpoint.

L’établissement flottant aura une capacité de 120 couverts et comptera une salle de réception. Ambiance « bistronomique », assiettes de partage, musique d’accompagnement… Alexandra Pourpoint s’amuse : « On a conçu un lieu où, à notre âge, on aimerait aller et qui n’existe pas à Saintes. » Olivier Pourpoint, lui, a décidé de cuisiner en majeure partie des produits locaux et de s’approvisionner à la Ferme santone. L’équipe de dix employés qui les rejoindra début juin est quant à elle en cours de constitution.

Pour permettre de suivre la construction de la péniche restaurant, Olivier et Alexandra Pourpoint ont créé une page Facebook « La Péniche à Saintes ».

Une embarcation de 38 mètres de long, qui deviendra restaurant au mois de juin© Photo fabrice schack / WIZARD

 

Embarcadère

Lors de ses vœux, Jean-Philippe Machon a eu une phrase curieuse : « La municipalité va confier à un restaurateur privé la gestion d’un restaurant sur une péniche. » Le bateau appartiendrait-il à la mairie ? Aucunement. Olivier et Alexandra Pourpoint sont bel et bien les propriétaires de la péniche pour laquelle ils investissent, sur fonds propres, 850 000 €. De son côté, la municipalité a facilité leur projet en créant un nouveau ponton. Cette mini-marina va coûter 224 170 € HT (hors subventions du Département et de la Région). Cet embarcadère doit développer l’offre d’amarrage et d’embarcation. Il va bouleverser les habitudes de la gabare et du « Palissy » qui accéderont à la zone de débarquement chacun leur tour. À noter qu’Alexandra et Olivier Pourpoint s’acquitteront des redevances et loyers dus à l’utilisation d’une passerelle et de Ducs d’Albe (pilotis).

Source : Sud Ouest

 » Deux-Sèvres – Niort – Insolite

Traversée fluide pour la péniche de 38 mètres

Mise à l’eau à Rochefort hier après-midi, la péniche d’Olivier et Alexandra Pourpoint a fait un passage remarqué par les boulevards extérieurs hier matin.

Ce n’est pas tous les jours qu’une péniche vous passe à la fois sous le nez et sur la route !

 

PENICHE

 

C’est bien pourquoi les Niortais étaient si nombreux hier matin sous la pluie à regarder ce convoi très particulier composé de deux attelages : le premier transportant la coque d’une péniche de trente-huit mètres de long pour cinq de large (pour un ensemble de quarante-six mètres de long pour quatre-vingts tonnes), le second portant le rouf, partie haute du futur bateau (quarante-quatre tonnes).
La bifurcation depuis la route de Parthenay vers la rocade, l’un des moments délicats du trajet, a exigé une demi-heure de manœuvre et toute la dextérité des chauffeurs d’AltéAd, entreprise spécialisée dans le transport exceptionnel (voir notre vidéo).
Partie la veille de Machecoul où elle a été fabriquée dans les usines de CDO-Innov, cette péniche d’inspiration Freycinet dessinée par l’architecte naval morbihannais Jean-Claude Michaud va être assemblée, habillée et décorée à Rochefort par le cabinet d’architecture d’intérieur saintais MG + sous la gouverne de Flore Rafflegeau, expert maritime et fluvial. Une fois apprêtée, fin mai début juin, elle remontera la Charente, tractée par des lamaneurs rochelais, jusqu’à sa destination finale : la place Bassompierre à Saintes où elle va être définitivement amarrée à des ducs-d’albe, face à l’arc de Germanicus.

Direction Saintes

En effet, cette péniche ne naviguera pas. Dépourvue de moteur, elle va devenir… un resto flottant pouvant accueillir jusqu’à 150 personnes. « On avait envie d’un nouveau défi, on cherchait quelque chose de différent. A Paris, on a vu les péniches sur la Seine. L’idée est née comme ça ! » Alexandra et Olivier Pourpoint sont les propriétaires de cette péniche. L’été dernier, ils ont cédé Les Saveurs de l’Abbaye, le restaurant gastronomique qu’ils tenaient depuis onze ans, pour se lancer dans cette nouvelle aventure. Sur leur « établissement flottant », ils veulent proposer une cuisine de terroir et « de marché », un bar lounge, des soirées DJ… Ouverture prévue début juin.
Le resto d’Olivier et Alexandra s’appellera « Le Batià ». Ça veut dire « bateau » en saintongeais.

 »

Source : La Nouvelle République
Autre article :

Niort Le passage remarqué d’une péniche en ville

Le convoi exceptionnel a traversé Niort ce jeudi matin...

Le convoi exceptionnel a traversé Niort ce jeudi matin…

Photo CO – Benoit FELACE

Un convoi exceptionnel n’est pas passé inaperçu ce jeudi matin.

Une péniche toute neuve, longue de près de 40 mètres, est arrivée de la route de Parthenay vers 9 h 30.

Escorté par des motards et sous le regard d’une entreprise spécialisée dans de tels transports, ce convoi exceptionnel a emprunté le boulevard de l’Europe puis l’avenue de Paris avant de rejoindre la rocade de contournement de Niort en direction de La Rochelle-Rochefort.

Cette péniche qui doit devenir un restaurant flottant à Saintes, devrait arriver à bon port en fin de journée.

Source : Le Courrier de l’ouest

 

 L’Equipe CDO INNOV